Connectez-vous

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

Carnets de chemin, de Besançon à Compostelle… en aquarelles

couverture du livre Carnets de chemin, de Besançon à Compostelle… en aquarelles

Auteur(s) : Madeleine Griselin (géographe) et Manola Salvador (artiste)

Editeur : éditions Créer

Année de parution : 2002

Résumé :

Du 25 juillet au 16 novembre 1999, les trois Ma (Manola, Madeleine et Marcelle, leur chienne) ont cheminé de Bonboillon (Haute-Saône, 30 km de Besançon) à Saint-Jacques de Compostelle.
Ce périple -rêve de trente ans- fut doublé d'une étude paysagère tout au long du chemin. Tandis que Madeleine Griselin, chercheur au CNRS, engrangeait le paysage à partir de photographies, à la manière systématique développée par les géographes de Besançon, Manola Salvador peignait «en amateur» chaque jour le paysage de son choix, son «coup de coeur».

Leur périple fut suivi par un grand nombre de lecteurs proches ou anonymes, puisque, pendant quatre mois, la Presse de Gray, hebdomadaire haut-saônois, a publié le carnet de route que Madeleine Griselin envoyait une fois par semaine et qui fit écrire à certains : «Comment vous dire le bonheur de vous lire chaque samedi, l'émotion qui m'empêche de continuer jusqu'au bout la lecture à voix haute de vos lettres», ou encore «j'ai vibré avec vous lors des moments forts, accusé le coup lors des déconvenues : assurément, il nous manquera quelque chose, le samedi matin, quand vous serez revenues».

Reprenant ces textes, le présent ouvrage croise les deux carnets de chemin, le pinceau de l'une et la plume de l'autre (prêtée parfois à la chienne), pour entraîner le lecteur dans cette aventure, humaine, forte, riche en rebondissements.
Semaine après semaine, les peintures de Manola Salvador sont le reflet, haut en couleur, de cette grande route, de ce bain de nature, de paix et de sérénité que les trois Ma ont voulu partager avec d'autres. Ces carnets à trois voix sont préfacés par Jean-Claude Wieber, professeur de géographie à l'université de Franche-Comté, l'initiateur de «l'école bisontine du paysage».

Connectez-vous pour donner votre avis sur ce livre